La gestion de patrimoine accessible.

Prenez conseil !

La gestion de patrimoine accessible.

  • 16 Rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

  • 06-50-78-45-81

  • Will.Behejohn@easygestiondepatrimoine.com

  • 10:00
    18:00

Placements: investissement et drogues douces, c'est désormais possible !

Mar, 16
0
easygp-drogue-canabis-douce-investir-marche
 
 
Aujourd’hui, votre conseiller EasyGP va évoquer avec vous l’actualité de la gestion
de patrimoine, et plus précisément celles des marchés financiers. Comme vous le savez, depuis quelques mois voire années, on assiste à un phénomène planétaire incroyable il fut quelques temps, la dépénalisation du cannabis et de la marijuana. Cette drogue considérée encore comme illégale dans de nombreux états dans le monde, a vu son statut changer tant son impact dans la société est grande. 
 
Le premier pays qui a légalisé cet usage (autorisation d’utiliser sans commettre d’infraction à la loi) est l’Uruguay. On compte d’autres pays dans lesquels il est légal de fumer du cannabis et de la marijuana comme certains états des USA (Arizona, Californie, Washington…).
 
D’autres états permettent la consommation mais à partir d’un certain nombre de grammes détenus, une peine est encourue. On parle donc de dépénalisation. On peut prendre l’exemple de la Hollande, l’Allemagne, l’Italie… Et cette dépénalisation ou légalisation de la consommation de cette « drogue douce » est considéré par beaucoup comme un évènement aussi important que la légalisation et la commercialisation du vin et autres alcools. Car le cannabis et la marijuana correspondent de base à des trafics illégaux.
 
Désormais, des sociétés cotées en bourse commencent la commercialisation de cette drogue pour le grand public. Nous allons donc vous donner des informations et des conseils afin de pouvoir investir dans cette nouvelle économie, qui sera plus que florissante dans les années à venir tant l’engouement est important.
 
 

Le secteur des drogues douces en quelques chiffres

 
Le très renommée banque d’affaires Bryan Garnier vient de publier une analyse importante (environ 40 pages) sur le business de la production et de la commercialisation légalisée de la marijuana et du cannabis. Dans cette longue analyse, on y retrouve quelques sociétés canadiennes mises en avant. On y comprend très rapidement que le secteur va connaitre un boom plus qu’important du fait de sa légalisation dans de nombreux pays à travers le monde, mais surtout avec la légalisation sur quelques états américains.
 
Avec un marché mondial de la drogue douce qui a rapporté 12 Mds$ en 2017, la célèbre banque prévoit un chiffre d’affaires d’environ 140 Mds$ d’ici 10 ans. Soit environ, une croissance d’environ 25 – 30% par an.
 
Pour l’année 2017, selon les différentes données des états de par le monde, le marché illégal du cannabis et de la marijuana aurait généré environ 177Mds$. Uniquement 12Mds$ proviennent de la commercialisation légale. Il y a donc un gap énorme entre le marché clandestin et le légal. Toutefois, c’est relativement peu lorsque l’on compare avec celui du vin (environ 326Mds$), celui de la bière (environ 635Mds$) et celui de l’alcool en général (environ 716Mds$).
 

 

Un usage légal dans une vingtaine de pays dans le monde

 
Selon les différents sondages, il y aurait environ 171 millions de personnes qui se déclarent consommatrices de marijuana, la plus grande partie se trouvant en Asie (environ 54 millions). Mais avec le nombre de maladies utilisant la marijuana comme thérapie (stress, arthrite, cancer, épilepsie et surtout la maladie de Parkinson), il est fort à parier que ce nombre est largement sous – évalué. De plus, en comptant les différents mouvements de légalisation pour les « usages récréatifs », le marché mondial devrait voir le chiffre d’affaires généré porter jusqu’à plus de 250Mds$.
 
Environ 25 pays dont l’Australie, le Canada, l’Allemagne, la Hollande… ont décidé de légaliser ou de dépénaliser l’usage récréatif ou médical afin de ne pas passer à coté de cette énorme manne fiscale et financière que représente la consommation de drogues douces. Tout en sachant que plus de 90% de la commercialisation se fait de manière illégale actuellement, les états sont donc privés de Mds en recettes fiscales.
 
Aux USA, on a 9 états qui autorisent l’usage récréatif et 29 l’usage médical. Et selon la banque d’affaires Bryan Garnier, l’usage autorisé du cannabis et de la marijuana à titre récréatif pourrait avoir un contre – effet sur les secteurs des boissons alcoolisées, de l’alcool ou encore des boissons énergisantes, la concurrence serait selon lui tellement grosse que des conséquences se verraient dès les premiers temps.

 

 

Les sociétés cotées canadiennes, pionnières sur le secteur ?

 
On constate que de nombreuses sociétés cotées canadiennes sont bien implantées sur le secteur des drogues douces. On peut évoquer par exemple les grossistes Canopy Growth, Aurora Cannabis ou encore Aphria. Mais il y a des aussi des sociétés de biotechnologie ou de biopharmacie telles que GW Pharmaceuticals, Axim Biotechnologies, Medical Marijuana…
 
Pour finir, les fabricants d’accessoires permettant un meilleur confort lors de l’usage récréatif de ces drogues font aussi la différence sur ce secteur qui vient d’être créé.
On pense notamment à Cannabis Sativa Inc, Kush Bottles ou encore United Cannabis Corporation. 
 
Selon la banque d’affaire Bryan Garnier, il y environ 200 sociétés cotées implantées dans le secteur des drogues douces.
 
Vous avez donc le choix afin de pouvoir investir sur les actions de telle ou telle société.
Pour finir, il existe 4 ETF (fonds qui répliquent la performance d’un indice) qui ont été commercialisés par des sociétés de gestion afin que les particuliers puissent investir sur ce marché sans avoir à « trop réfléchir » quant au choix des différentes actions. Les ETF fonctionnent comme n’importe quel fonds d’investissement, un gérant choisi les actions et met en place une stratégie afin de créer de la croissance et des revenus pour l’investisseur particulier, dans ce cas.
 
Les ETF existants sont :
 
  • – Horizons Marijuana Life Sciences Index ETFETFMG
  • – Alternative Harvest ETF
  • – Junior Marijuana Growers Index ETF
  • – The Marijuana ETF
 
 
Afin de pouvoir comparer la performance des différents ETF, nous vous donnons les différents indices de référence : The Marijuana Indexet US Cannabis Spot Index. Vous l’aurez donc compris, le marché légalisé de la consommation de cannabis et de marijuana laisse entrevoir de nombreuses possibilités d’investissement.

 

 

VOUS AVEZ DES QUESTIONS _ -EASYGP

easypack-ACCOMPAGNEMENT-easygpZ

Vous avez des questions ?

easaygp-contact-us-1

Produits