La gestion de patrimoine accessible.

Prenez conseil !

La gestion de patrimoine accessible.

  • 16 Rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

  • 06-50-78-45-81

  • Will.Behejohn@easygestiondepatrimoine.com

  • 10:00
    18:00

Pour quelles raisons les Français ont-ils si peur d'investir?

    • Home
    • banques
    • Pour quelles raisons les Français ont-ils si peur d’investir?
Nov, 20
0
POUR QUELLES RAISONS LES FRANÇAIS ONT-ILS SI PEUR D'INVESTIR - EASYGP
 
Aujourd’hui, votre conseiller va évoquer avec vous l’actualité de la gestion de patrimoine, notamment sur l’épargne financière. L’épargne financière, avec l’épargne bancaire, fait partie des principaux véhicules d’investissement des clients particuliers, en ce qui concerne leurs liquidités.
 
L’épargne financière concerne l’ensemble des investissements que l’on peut effectuer sur les marchés boursiers. Cela peut être par l’achat d’actions, d’obligations, de fonds communs de placements ou SICAV…
 
Avec une épargne bancaire qui propose des taux de rémunération qui sont au plus bas depuis quelques années, et des taux de rendement de l’épargne financière largement supérieurs à celui des produits bancaires, il est important de se pencher sur ce sujet particulier.
 
Et pourtant, d’après une étude de la célèbre société de gestion de portefeuille BlackRock, 7 Français sur 10 seraient effrayés par l’investissement financier. Nous allons donc tenter de comprendre la psychologie des particuliers tout en apportant des solutions permettant de mieux appréhender ce type de placements.
 
 
Un manque d’informations et de connaissances
 
On a constaté, selon un sondage que nous avons effectué, que sur un échantillon de 672 personnes (tout age, tout sexe et toutes catégories sociales confondues), moins de 30% avaient des connaissances solides sur l’économie et les marchés financiers en général.
 
Forcément, cela influe sur le comportement de nombreux particuliers, qui ne peuvent se permettre d’investir dans une chose qu’ils ne maîtrisent peu ou pas du tout. Ce manque d’informations a aussi un impact conséquent sur les sommes placées sur les marchés par les particuliers.
 
Selon notre enquête, environ 65 à 70% des interrogés ne disposent pas d’épargne financière, et ce peu importe l’enveloppe fiscale (compte titres, PEA, assurance vie).
 
Il fait savoir que ce manque de connaissances va aussi pour les personnes qui proposent ce genre de placement en général. La banque, leader en ce qui concerne le nombre de clients, possèdent de nombreux conseillers qui proposent des produits financiers, mais qui ne maitrisent pas forcément leur produit ou encore la fiscalité des produits financiers. 
 
 
Des propositions qui ne sont pas en rapport avec les besoins client
 
Lorsque l’on demande aux particuliers pour quelles raisons ils décident de ne pas investir sur les marchés financiers, on obtient plusieurs réponses :
 
  • Le manque d’information
  • Le manque de connaissances sur le sujet
  • Les produits ne correspondent pas aux besoins
  • La peur du risque 
  • Le manque de suivi
 
Le fait que les produits proposés aux clients ne sont pas en rapport avec leurs besoins est une des raisons les plus importantes du manque d’investissement financier des particuliers.
 
Les banques, ayant le monopole en tant qu’acteurs financiers, en terme de volume de clients, ont souvent oubliées un détail. Il faut que le client comprenne que le produit qui découle d’une solution correspond à son besoin pour y adhérer.
 
Il n’est pas rare de se voir proposer un produit, qu’il soit financier ou non, sans qu’il corresponde à une problématique que l’on peut avoir. Or, il existe de nombreuses problématiques sur le long terme et communes à beaucoup de personnes qui peut insinuer un placement sur les marchés boursiers.
 
Par exemple, le financement des études de ses enfants, la retraite, la préparation d’un projet sur le long terme, la constitution d’un capital… Il faut donc mettre en face les besoins des clients et les solutions, et ensuite au sein même de cette solution, voir quels sont les produits les plus adaptés aux clients.
 
 
La gestion du risque
 
L’investissement sur les marchés boursiers n’est pas dénué de tout risque.
C’est un point important à souligner. Toutefois, c’est cette prise de risque qui permet d’obtenir un rendement largement supérieur à celui de l’épargne bancaire type livrets ou PEL.
 
L’épargne bancaire, du fait de son rendement très faible, souvent en dessous de 1% net d’impôts, ne présente aucun risque en capital pour le détenteur d’avoirs.
 
En ce qui concerne les marchés financiers, la donne est différente. Il existe de nombreux risques (marché, liquidité, crédit….) qui ont un impact énorme sur la prise de décision d’investissement des clients particuliers. Et pourtant, malgré ces risques et avec une bonne gestion de son épargne, il est possible d’en profiter et d’obtenir des taux de rendement intéressants.
 
SMLXL

 
Comme vous pouvez le voir sur cette image qui date de l’été 2015, on voit bien que
le rendement des actions est le 3e plus important sur une période de 5 ans.
Et qu’il est loin devant celui du livret A, un des produits d’épargne favoris des Français
 
Il faut aussi savoir que le risque est quelque chose qui se gère, comme n’importe quelle autre chose. En voyant cette image, beaucoup pourraient se dire que cela peut être intéressant mais qu’ils ont peur de perdre leur argent. Dans ce cas, ne prenez le risque que sur une somme qui selon vous pourrait ne pas trop vous affecter en cas de perte. Par exemple, pour 100€ à mettre de coté, vous pouvez mettre 80 ou 90€ sur un livret ou un produit sans risque et mettre 10 à 20€ dans des actions. En utilisant cette petite astuce, vous pouvez booster facilement le rendement de vos 100€ tout en ne prenant du risque que sur 20€ maximum.
 
 
Le suivi sur le long terme
 
Pour terminer, lorsque l’on parle de produits financiers, on parle en général d’un investissement sur le long terme. Il est donc important de suivre la performance de son ou ses placements régulièrement afin d’anticiper au mieux les variations du marché.
Pour les clients qui gèrent eux-mêmes leurs portefeuille, un coup d’œil une fois dans la journée peut permettre de dénicher des opportunités sur les marchés. Pour les personnes dont l’argent est géré par une personne tierce (par exemple sur des fonds communs de placement), il est important d’avoir un suivi régulier. Nous conseillons au minimum une fois dans le mois, au maximum une fois par trimestre.
 
De cette manière, vous êtes tenu au courant par votre interlocuteur de la performance de vos investissements et celui-ci peut vous proposer de faire des arbitrages (entrées ou sorties sur les marchés) pour maximiser le rendement.
 
En conclusion, on peut dire que les marchés financiers, aussi effrayants qu’ils peuvent paraître, demeurent un excellent moyen de booster le rendement de vos économies.
 
 

Nous vous conseillons de prendre le temps de réfléchir à vos projets à long terme et ainsi que leurs modes de financements (immobilier, épargne bancaire / financière… ).

Mais surtout d’effectuer un profil financier, qui vous permettra de connaitre votre rapport face aux risques financiers. Et en cas d’investissement, partez sur une base d’un entretien téléphonique d’une dizaine de minutes chaque mois avec votre conseiller, qui pourra vous aider au mieux et surtout faire fructifier votre patrimoine.

 

VOUS AVEZ DES QUESTIONS _ -EASYGP

EASYPACK EASYGP (1)

Vous avez des questions ?

easaygp-contact-us-1

Produits