La gestion de patrimoine accessible.

Prenez conseil !

La gestion de patrimoine accessible.

  • 16 Rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

  • 06-50-78-45-81

  • Will.Behejohn@easygestiondepatrimoine.com

  • 10:00
    18:00

Economie: les ménages français ont peur pour leur futur financier

Mar, 06
0
ECONOMIE_ LES FOYERS FRANÇAIS ONT PEUR POUR LEUR FUTUR FINANCIER-EASYGP
 
 
Aujourd’hui, votre conseiller EasyGP va évoquer l’actualité de la gestion de patrimoine, et plus précisément celle des investisseurs français. Depuis 2008 et la crise des Subprimes américaines qui a touché de plein fouet le monde entier et notamment la France, l’économie mondiale est au plus bas et ce depuis des années. La récente reprise de la croissance mondiale démontre que le travail de fond effectué depuis quasiment 10 ans est en train de porter ses fruits.
 
La France, qui ne fait pas guise d’exception, revoit son économie partir à la hausse et ce de manière importante (+1.7% de croissance du PIB en 2017). La zone Euro se porte aussi mieux, malgré des disparités criantes entre le duo Franco – Allemand et les autres pays de l’Union Européenne (Italie, Portugal, Espagne…). Mais malgré, une relative reprise de l’activité économique en France, on constate que les foyers français ne sont pas spécialement optimistes en ce qui concerne leur situation financière à venir. C’est ce que nous allons voir dès maintenant.
 
 

Baisse du moral des ménages français

 

Economie: les foyers français ont peur pour leur futur financier

Selon l’INSEE, les foyers français sont moins optimistes quant à leur devenir financier. Beaucoup pensent qu’ils n’auront plus la même faculté à épargner qu’ils ont actuellement. En effet, l’INSEE a créé un indice qui sert de référence quant au moral des foyers français.
 
Plus cet indice est élevé et plus les foyers français sont confiants pour l’avenir, ainsi ils ont tendance à plus épargner et aussi à plus consommer de biens et services à fonction non – alimentaire.
 
Quand il est négatif, l’impact sur la consommation de biens et services de première urgence est plus importante, et la collecte d’épargne est moins importante. Avec les différentes réformes budgétaires et fiscales à venir, on constate une baisse de cet indice, qui est revenu à son niveau initial, c’est-à-dire à 100 points. En dessous, le moral est sur la mauvaise pente, au-dessus c’est le contraire. Sauf que l’information intéressante est que cet indice est en baisse depuis 4 mois consécutifs, l’arrivée au pouvoir du président Macron stoppant l’hémorragie.
 
 

Les Français sont moins optimistes quant à leur faculté à épargner

 
Selon l’étude de l’INSEE, ce pessimisme ambiant est dû au fait que les Français ont du mal à se projeter et à voir un avenir financier radieux. Les différentes actions du président Hollande ne sont pas là pour aider (loi travail, plafonnement des indemnités de licenciement, faible augmentation des salaires, quasi gel du point d’indice des fonctionnaires, chômage important…).
 
On constate via cette étude que la part des ménages « pensant pouvoir épargner » diminue de 5 points, pendant que dans le même moment, ceux « qui pensent qu’il y a une opportunité à épargner » baisse de 8 points. On remarque donc facilement qu’il y a une ambiance bien moins optimiste depuis quelques mois.
 

Economie: les foyers français ont peur pour leur futur financier

 

 

Crainte de l’inflation ?

 
Pour expliquer ce phénomène, il faut déjà savoir qu’il y a toujours une ambiance euphorique à la sortie d’une élection présidentielle. Chaque votant pense qu’il y aura un changement majeur dans la vie de chacun. Puis le temps passe et la réalité regagne du terrain.
 
Ensuite, l’annonce de certaines reformes fiscales et notamment la fameuse Flat Tax, fait penser à de nombreux Français que seul les 10% les plus riches peuvent profiter de cette aubaine, et donc que la grande masse est encore mise de côté. Le vote de l’ordonnance sur le travail n’arrange pas forcément les choses, beaucoup de personnes pensent qu’elles vont se trouver soit dans une situation précaire ou dans une situation professionnelle difficile. Pour finir, de nombreux Français pensent qu’il y aura une montée des prix dans l’année en cours, voire en 2019. Comparés aux précédents mois, ils sont une plus grande fraction à le penser (+9 points).
 
 

Une baisse de la consommation à prévoir

 
En conséquence de ce sentiment pessimiste, les foyers français se disent « prêts à se serrer la ceinture », donc à moins consommer et potentiellement à plus épargner sur des produits à court terme (type livrets). Cela peut donc avoir un fort impact sur la consommation, donc la production et les investissements des entreprises, donc sur la croissance qu’il faut pourtant soutenir pour sortir de cet engrenage vicieux.
 
 

Une crainte importante mais stable concernant le chômage

 
Au vu de cette étude, on constate qu’il n’y a que les craintes autour du chômage qui demeurent plus ou moins inchangées. Les Français savent que la situation du pays en matière d’emploi est plutôt stable depuis quelques années, malgré une augmentation du nombre de chômeurs toutes catégories confondues.
 
La seule inconnue de cette équation correspond à savoir quels effets auront les différentes reformes du gouvernement Macron en matière de travail et de lutte contre le chômage. On peut donc dire au vu de cette étude, que l’ambiance est assez morose. Pourtant, malgré la situation de chacun, il est possible de pouvoir se créer une stratégie patrimoniale pouvant répondre à vos différents besoins. Il y a des opportunités à saisir et ce, malgré l’actualité économique pessimiste.
 

 

VOUS AVEZ DES QUESTIONS _ -EASYGP

easypack-ACCOMPAGNEMENT-easygpZ

Vous avez des questions ?

easaygp-contact-us-1

Produits