La gestion de patrimoine accessible.

Prenez conseil !

La gestion de patrimoine accessible.

  • 16 Rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

  • 06-50-78-45-81

  • Will.Behejohn@easygestiondepatrimoine.com

  • 10:00
    18:00

Economie: la facture est salée pour les Britanniques à cause du Brexit

Fév, 13
0
LA FACTURE EST SALÉE POUR LES BRITANNIQUES À CAUSE DU BREXIT
 
 
Aujourd’hui, votre conseiller EasyGP va évoquer avec vous l’actualité de la gestion
de patrimoine, et plus précisément celle de l’économie britannique. Comme vous le savez surement, en la date du 23/06/16, les Britanniques étaient confrontés à un choix crucial, qui allait non seulement changer le cours de leur vie mais aussi celui des autres nations d’Europe.
 
A quasiment 52%, le parti du Brexit l’emportait et ainsi, l’article 50 du Traité de Lisbonne a été enclenché. Article permettant à tout état de l’Union Européenne de pouvoir en sortir selon son bon vouloir. Nous sommes en début 2018 et les négociations suivent toujours leurs cours. En attendant, le prix de la facture vient d’être annoncée : entre 40 et 45Mds€. Autant dire que Bruxelles est en train de sortir les crocs afin de décourager toute autre sortie de l’UE.
 
En décembre 2017, les portes paroles de chaque camp s’étaient mis d’accord sur le principe des 3 dossiers prioritaires concernant la séparation du Royaume-Uni et de l’Union Européenne, même si aucun chiffre n’avait filtré. Toutefois, l’addition est moins importante que le souhaitait le président du Parlement Européen (Antonio Tajani). Selon lui, la note devait être à minima située entre 50 et 60Mds€.
 
 

Une addition qui a doublée

 
Le montant annoncé à Londres a été doublé, lorsqu’on le compare à la proposition de base que le gouvernement britannique avait proposée. Cela devait se faire autour de 20Mds€.
 
Toutefois, au vu des différentes négociations et du sentiment d’amertume que les gouvernants européens ont pour leurs homologues britanniques, il est facile de comprendre que donner un chiffre actuellement est de l’ordre de l’impossible. Il y a trop de paramètres à prendre en compte.
 
Economie: la facture est salée pour les Britanniques à cause du Brexit
 
Néanmoins, le Royaume-Uni continuera de participer au budget annuel de l’Union Européenne pour les années 2019 et 2020, comme si rien ne s’était passé. On peut comprendre facilement que cela ressemble à une pénalité de départ avant qu’ils ne sortent définitivement de tout traité de l’UE.
 
 

La note sera bien en euros

 
Une fois que Londres et le Royaume-Uni sera sorti définitivement de l’Union Européenne, ils resteront quand même redevables des divers engagements financiers contractés dans le cadre des budgets européens précédents et pas encore réglés. Cette « dette » qui pèse sur le Royaume-Uni constitue l’énorme partie de la créance due au Brexit. Elle sera calculée le 31/12/2020 et commencera à être versé au fur et à mesure que les différents engagements seront exigés et exigibles, comme s’ils n’étaient jamais sortis de l’UE.
 
Le gouvernement britannique sera aussi redevable de sa part dans les dettes
européennes comme par exemple, le financement de la retraite des fonctionnaires européens. Il faut aussi savoir que toutes ces sommes seront réglées en €. Ce qui pour le moment, est un avantage pour la nation de Shakespeare, le taux de change leur étant favorable.
 

Economie: la facture est salée pour les Britanniques à cause du Brexit

 
Taux de change € / £ -> 1€ = environ 0.8883£
 
La note diminue donc en prenant en compte le taux de change.
Il sera intéressant de voir à ce moment-là, l’impact du paiement de ces sommes sur l’économie britannique. Mais aussi, toutes les conséquences que la sortie actée et définitive de l’Union Européenne provoquera au Royaume – Uni (chômage, productivité, contrôle des flux migratoires, impact sur le sterling, inflation, marché financiers…).
 
 
VOUS AVEZ DES QUESTIONS _ -EASYGP

EASYPACK EASYGP (1)

Vous avez des questions ?

easaygp-contact-us-1

Produits