Coronavirus : Les secteurs économiques les plus impactés

Le secteur de l’aérien est forcément impacté du fait de la pandémie mondiale. De nombreux pays commencent à fermer leurs frontières nationales et à réduire fortement les mouvements de personnes. Depuis le 30/01/2020, Air France a annoncé la fin de ses vols vers la Chine. Le manque à gagner de ce secteur va donc se compter en dizaines de milliards de $.

La plupart des secteurs d’activités sont actuellement exposés et dépendant au marché chinois, du fait de la globalisation de l’économie et libéralisme économique.  On peut prendre pour exemple le tourisme, les hôtels, les restaurants, le luxe… Sur la seule ville de Paris, le tourisme chinois est d’une importance considérable et son impact peut être rapidement quantifié (sur la restauration, les hôtels, les magasins de luxe…).

Le secteur du luxe va être impacté au niveau mondial. Avec des vols réduits dans la plupart des pays touristiques, notamment les USA dont les frontières seront fermées aux ressortissants européens, il y aura moins d’achat dans les magasins. Les sites de e-commerce vont aussi en pâtir avec la réduction des échanges par avion ou train. Les Chinois sont parmi les plus friands de produits de luxe, notamment la nouvelle classe moyenne et bourgeoise chinoise. Des entreprises comme LVMH risquent donc d’en souffrir.

Le secteur de la distribution et des centres commerciaux (retail) sera impacté. Cela parait normal, avec moins de touristes étrangers, il y aura moins de fréquentation dans les centres commerciaux. La consommation de biens risque de chuter de manière importante. Le géant américain Walmart commence notamment à montrer des signes de fatigue.

Le secteur de l’aérien est forcément impacté du fait de la pandémie mondiale. De nombreux pays commencent à fermer leurs frontières nationales et à réduire fortement les mouvements de personnes. Depuis le 30/01/2020, Air France a annoncé la fin de ses vols vers la Chine. Le manque à gagner de ce secteur va donc se compter en dizaines de milliards de $.

L’automobile est un des secteurs qui va le plus souffrir de cet épisode qu’est le Coronavirus. En effet, le gros de l’industrie automobile fait fabriquer ses modèles en Chine. La Chine que l’on surnommait autrefois l’atelier du monde, a donc une position monopolistique en termes de fabrication d’automobile, mais aussi des pièces liées aux voitures. Ainsi, si la Chine est touchée, c’est le marché mondial de l’auto qui l’est aussi.

 

Comment protéger des placements financiers ? 

 

La première des solutions serait de vendre vos titres dits « à risque ». Avec les turbulences actuelles sur les marchés financiers, certains actifs, notamment les actions sont à proscrire. Alors il est vrai que l’adage « pas vendu pas perdu » est plus que vrai. Toutefois, il faut savoir sauver les meubles ! Il vaut mieux perdre la main qu’un bras. Ainsi, il est important de prendre le temps de regarder vos actions et obligations dont la volatilité risque d’aller à la baisse pendant cette période de crise.

La deuxième serait d’utiliser des « stop loss ». C’est un outil de gestion utilisé sur les contrats d’assurance vie et les comptes titres / PEA. Le but est donc d’activer cette option afin d’activer la vente d’un actif au moment où celui-ci perd un certain pourcentage de valeur. Ainsi, cela vous permet de pouvoir limiter la casse sur vos investissements.

Le troisième moyen serait de pouvoir utiliser des techniques de « couverture » avec des actifs financiers. Par exemple en achetant des ETF (trackers) Bear qui vous permettront de profiter de la baisse actuelle des marchés, des produits futures, des options… L’achat d’or et de pétrole qui sont des valeurs refuges par principe, peut vous permettre de protéger votre portefeuille financier, notamment pour l’or. En mettant des options sur le Brent (pétrole), vous pourrez vous protéger tout en profitant de la remontée de son cours dans les semaines à venir.

Naturellement, il est important de faire cela avec un professionnel car ce sont des décisions importantes à prendre et dont la mise en œuvre aura un impact important sur votre patrimoine financier.

Comment gagner de l’argent en période de Coronavirus ? 

 

En cette période d’épidémie, il existe plusieurs secteurs sur lesquels investir. En toute logique, le secteur de la santé et les équipements de protection sont les secteurs à surveiller. Cela parait logique en période de pandémie. Des sociétés comme Delta Plus Group représente une excellente opportunité.

Acheter de l’or est une valeur refuge en cas de période économique trouble. Il représente un actif excellent dans des contextes de haute volatilité et d’incertitudes sur les marchés financiers. Vous pouvez en acheter en format physique (pièces) ou en dématérialisé via des ETF. En achetant des pièces d’or, n’oubliez pas les frais de garde, il faudra les prendre en compte ! L’achat d’actions dans des sociétés minières peut être une solution pour combiner métal jaune et produits financiers.

 

Pour finir, l’immobilier. Le secteur immobilier fait partie des actifs tangibles qui ne sont pas affectés par les marchés financiers. Les personnes qui font par exemple de la location courté durée risquent d’être affectés du fait qu’il y aura moins de déplacement et de tourisme en France. Mais pour ceux qui font de la location classique, il ne devrait pas y avoir de problème. Ainsi, ce genre de crise va amener les investisseurs à se ruer encore plus sur l’immobilier, malgré des conditions d’accès aux crédits immobiliers plus serrées qu’il y a quelques temps.

BEHEJOHN Will - Fondateur du cabinet EasyGP

BEHEJOHN Will - Fondateur du cabinet EasyGP

Conseiller en gestion de patrimoine senior, mon objectif est de vous accompagner afin de réaliser vos objectifs. On commence quand ?

Leave a Replay