La gestion de patrimoine accessible.

Prenez conseil !

La gestion de patrimoine accessible.

  • 16 Rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

  • 06-50-78-45-81

  • Will.Behejohn@easygestiondepatrimoine.com

  • 10:00
    18:00

Bourse: comment la hausse du pétrole booste le marché action

Jan, 16
0
 
 
Aujourd’hui, votre conseiller EasyGP va évoquer avec vous l’actualité de la gestion de patrimoine, et plus précisément celle des marchés financiers. Ces derniers mois, on a pu assister à la hausse du prix du Brent ou plus communément, du baril de pétrole. Cette hausse impacte directement le consommateur français. Il peut notamment le voir avec l’augmentation des prix à la pompe. Et cela sera encore plus important, avec la hausse de la fiscalité des carburants que le gouvernement Macron a annoncé pour l’année 2018, mais aussi pour les prochaines.
 
Néanmoins, cette augmentation ne se fait pas sentir uniquement dans l’économie du quotidien, on peut aussi l’observer sur les marchés financiers, et notamment le marché des actions. Nous allons donc ensemble analyser ce phénomène.
 

Explication de la situation

 

Bourse: comment la hausse du pétrole booste le marché action

 
Lorsque l’on regarde ce graphique, on se rend compte que le prix du baril de pétrole a connu une année à deux vitesses. Premièrement : de janvier à juin / juillet 2017, son cours ne fait que de baisser. Les pays de l’OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole) n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le prix du pétrole alors qu’au même moment, les USA, l’Iran et la Russie déversent sur le monde un pétrole peu cher. La reprise économique étant que peu effective et observable dans le monde, la demande en pétrole est trop faible. C’est la loi de l’offre et de la demande, les prix chutent.
 
Eté 2017, les prix du pétrole explosent, allant prendre jusqu’environ 42% de hausse. Les tensions dans le monde arabe commençant à se réduire d’un point de vue géostratégique, les pays de l’OPEP décident de réduire la production de pétrole, afin de faire plier les USA qui souhaitent obtenir la main basse sur l’or noir de par le monde. On observe donc un Brent autour des 64$, ce qui est un des prix les plus hauts depuis environ 2 ans (2015). Dans le même temps, les matières premières minières (fer et zinc notamment) profitent de l’augmentation de leur prix grâce à la reprise économique mondiale. Cela commence donc à se faire ressentir sur les marchés : la croissance mondiale est faible mais de retour.
 
Ainsi, en réponse à ces différentes hausses des matières premières, de nombreuses bourses nationales ont vu leurs indices gonfler de manière significative. On parle là de bourse dont peu d’investisseurs connaissent l’existence (Ghana, Norvège, Mongolie entre autres). Toutefois, dans le sillage de ces pays, la bourse de Shanghai (SSE) a aussi pris des couleurs. Il faut néanmoins associer ce gain à la croissance chinoise, qui demeure une des plus importantes au monde. On voit d’ailleurs que l’indice boursier des pays émergents est en forte hausse (MSCI Emerging Markets), plus 30% depuis l’été 2017. Et cette hausse du pétrole agit sur le marché des actions.
 
En effet, de nombreuses sociétés cotées en bourse, utilisent du pétrole ou des dérivés afin de pouvoir exercer leurs activités respectives (création de plastique, utilisation pour les machines ou les véhicules…). De ce fait, l’indice Bloomberg World Oil and Gas a pris environ 16% de hausse depuis l’été 2017. Quand dans le même temps, des sociétés d’extraction pétrolière telles que Petrobras (+41%) ou encore Gazprom (+35%), voient leur cours exploser.
 

Bourse: comment la hausse du pétrole booste le marché action

 

Des tensions observées au Moyen-Orient

 
Pourtant, lorsque l’on analyse et observe les différentes zones géographiques profitent de la hausse du Brent, on se rend compte qu’une zone est exclue de cet engouement. On parle bien du Moyen-Orient. Comme nous l’expliquions plus haut, les différentes tensions géopolitiques entre les différents états de la zone (Arabie Saoudite contre Iran notamment) crée une sorte de phénomène négatif. Ajoutez à ceci les différents scandales de corruption dévoilés, et vous comprenez en partie pourquoi la hausse du prix du pétrole ne leur procure pas d’avantage particulier.
 
On peut donc dire que la hausse du prix des matières premières, et notamment du pétrole, correspond à la reprise économique mondiale qui est en pleine accélération. Toutefois, il serait bon de savoir comment cela va se passer pour les produits producteurs et pour les produits acheteurs. On peut voir que des pays comme le Brésil, la Russie ou l’Afrique du Sud peuvent recommencer à respirer mais pour les pays dépendants énergétiquement parlant, la hausse du pétrole représente une charge qui ne va qu’en grandissant. On pense notamment à la Chine, l’Inde, les pays de la zone euro…
 
 

L’inflation pointe le bout de son nez

 
La hausse du prix des matières premières et surtout du pétrole, est souvent un indicateur d’une future augmentation des prix, donc de l’inflation. Le pétrole et ses dérivés étant présents au cœur des différentes sociétés développées, l’augmentation de celui-ci entraîne de facto, une charge supplémentaire pour les états et les entreprises qui le commercialise ou en consomme. Il y a donc souvent répercussion sur le consommateur et donc inflation. Et pour contrer cette inflation, il est possible que les différentes banques centrales et notamment la BCE (banque centrale européenne) commence à jouer de différentes tactiques afin de la contrôler.
 
Aux USA, on peut se poser la question de savoir si la FED (banque centrale américaine) va essayer d’augmenter les taux directeurs, utilisés notamment pour le financement des banques. Surtout lorsque l’on sait que la hausse du prix du pétrole a un impact direct sur les régions américaines productrices de gaz et de pétrole de schiste. Et dans ce cas, quel serait l’impact de l’inflation sur l’économie et les marchés ? Ce sont des questions auxquelles personne n’a pour le moment de réponse, il va donc falloir s’armer de patience.
 
En attendant, les investisseurs n’ont pas l’air de s’en plaindre. Pourtant, une hausse continue du prix du Brent pourrait à terme, avoir des effets non négligeables sur les marchés actions mondiaux. En effet, le conflit entre l’Arabie Saoudite et l’Iran et mais surtout la reprise en main de l’état saoudien par le principe Mohammed Ben Salmane, pourraient avoir un effet inflationniste en ce qui concerne le prix du pétrole. Le prince souhaitant réduire la production de pétrole de 50% par afin d’avoir d’autres sources de revenus pour son pays, pourrait faciliter la hausse du prix de l’or noir.
 

Ainsi, comme vous l’avez compris, la hausse du pétrole correspond pour certains à une opportunité de chercher de la performance sur le marché action. Quand au même moment, cela peut représenter une menace pour la reprise économique mondiale. Il serait donc intéressant de prendre en compte cette information afin d’en mesurer l’impact sur vos différents portefeuilles d’actions.

 

 

VOUS AVEZ DES QUESTIONS _ -EASYGP

easypack-ACCOMPAGNEMENT-easygpZ

Vous avez des questions ?

easaygp-contact-us-1

Produits